• Avrillé dans la guerre

    1939. La guerre déclarée, le gouvernement polonais s’exile à Angers. Avrillé, commune de près de 1 600 habitants, héberge alors dans un de ses châteaux, l’ambassadeur de France en Pologne, Léon Noël. Puis c’est l’occupation, le quotidien des Avrillais va être émaillé de restrictions, de réquisitions…
    Les hommes partent au front, certains entrent dans la Résistance, ce qui en conduira à la déportation. En 1944, Avrillé, dont le terrain d’aviation est occupé par les Allemands, est une cible privilégiée lors des bombardements alliés et de nombreuses habitations sont détruites. Des Avrillais sont relogés dans une cité d’urgence qui existera encore plusieurs années après la Libération.

    20,00
  • A l’ombre de rumeurs

    Nous sommes au printemps 1988, après trois années de brouille, Isabelle revient chez ses parents viticulteurs en Anjou.
    Son départ brutal à Paris, moins d’un mois avant son mariage, a laissé son entourage sans aucune explication. Ce retour au pays ravive de vieilles histoires de famille, des rumeurs qui courent encore dans le village, concernant l’arrestation d’un jeune Résistant pendant la guerre. C’est ainsi l’occasion pour une jeune génération d’approcher la période trouble de l’Occupation.

    En toile de fond, nous découvrons également l’actualité de la fin des années 80 et les passions qui animent les personnages, notamment Isabelle qui ne peut s’empêcher de s’étonner que,
    sans les moments dramatiques qu’elle a traversés, elle n’aurait jamais croisé le chemin de Marc.

    24,00
  • Subir et maudire - Journal d'Anne Massot - 1940-1944 aux Editions du Petit Pavé

    Subir et maudire – Journal d’Anne Massot – 1940-1944

    Anne Massot
    Au tout début du XXe siècle, Anne Massot suit son mari sur divers chantiers de construction de voies ferrées en Chine, Syrie, Argentine, Espagne… Après la guerre 14-18 le couple s’établit à Saint-Florent le Vieil où Henri Massot exploite une carrière pour la construction des épis de la Loire Navigable et dirige une travail de pêche.
    Si, pour elle, écrire est un plaisir, elle veut en outre garder ” comme document de guerre » une trace de l’Occupation qu’elle maudit et subit.

    26,00
  • 1943 - Des moutons et des loups aux Editions du Petit Pavé

    1943 – Des moutons et des loups

    Duchemin, employé modèle des chemins de fer français en 1943, se conduira-t-il en salaud, quand malgré lui il sera impliqué dans une opération de Résistance ?

    Son pire ennemi depuis l’école, le “chouchou” de ces dames, Jacques Colin, aura-t-il lui le cran d’un héros ?

    Amédée, le maire du village, parlera-t-il sous la torture ?

    Lucette, sa fille au bec de lièvre, choisira-t-elle entre les deux hommes qui se partagent son cœur ?

    Et Lise, la petite juive, sortira-t-elle indemne des mains de la Gestapo ?

    16,00
  • Mauricette

    Mauricette, l’insoumise de la poche de Saint-Nazaire

    Jamais Mauricette ne se serait crue capable d’héroïsme. La guerre de 1939-45 la révèle à elle-même. Dans sa presqu’île guérandaise occupée, elle se découvre résistante. Vient le temps de la Poche de Saint-Nazaire – août 44 – mai 45. La France est libérée, sauf quelques forteresses (Festung, en allemand) où les occupants s’incrustent. C’est le cas de Saint-Nazaire et de ses environs (dont la presqu’île guérandaise). Neuf longs mois très difficiles. On est coupé du monde. Tout manque. L’occupant, lui-même « empoché», devient plus agressif. C’est dans ce contexte extrême que Mauricette, plus Résistante que jamais, rencontre un officier allemand très différent des autres…

    22,00
  • Fillette de guerre - Souvenirs d'enfance à Saumur durant l'Occupation aux Editions du Petit Pavé

    Fillette de guerre – Souvenirs d’enfance à Saumur durant l’Occupation

    Saumur a connu, à son échelle de petite ville de province, tous les drames de la deuxième Guerre Mondiale : bataille pour la défense de la Loire, bombardements, résistance, déportation, représailles, charnier. Sa célèbre Ecole Militaire ayant concentré un grand nombre de soldats allemands, la ville se sentait vraiment occupée. La Kommandantur en centre ville et son immense drapeau à croix gammée rappelaient aux habitants qu’ils n’étaient plus vraiment en France. Ce récit historique est avant tout les souvenirs de l’enfant qui regarda et écouta durant l’occupation vivre ses parents, ses grand-parents, mais aussi les rumeurs de la fameuse bataille des Cadets de Saumur résistant à l’envahisseur en 1940, l’attente de l’arrivée des américains libérateurs en 1944, ou plus grave les représailles allemandes contre les résistants, ou le départ au maquis des jeunes voulant éviter le STO.

    20,00
  • Les gants de velours -  Une enfance en Anjou pendant l'Occupation aux Editions du Petit Pavé

    Les gants de velours – Une enfance en Anjou pendant l’Occupation

    La campagne angevine pendant la Guerre de 1940-1945, avec ses privations et sa débrouillardise. Une enfant de quatre à six ans découvre ses sensations et le monde incompréhensible des adultes. Tandis que le sadisme et la violence se déchaînent au loin, dans ce huis clos de la famille le mal se fait insidieux sous des aspects bucoliques et trouble l’âme de l’enfant.

    20,00