d'Anjou René

d'Anjou René

Nom d’auteur de Renée GOURAUD D’ABLANCOURT, née Marie-Renée-Joséphine Meslet. Née à Angers le 2 octobre 1853. Elle est la fille de René-François Meslet et de Julie Clothilde Emerance Perrot d’Ablancourt, son épouse. Renée Meslet deviendra Madame Gouraud d’Ablan-court en épousant un industriel. Elle passera la fin de sa vie au château de la Filotière, à La Meignanne. Elle y vécut, entourée de quelques serviteurs, une “gouvernante”, un couple de jardiniers pour entretenir le jardin et le parc d’un hectare, puis un chauffeur. Le dimanche, on la voyait, avec son grand châle et ses sabots, rendre visite à Monsieur Allard, le fermier de l’Oirie ; elle lui apportait des journaux et des livres et venait deviser avec lui des événements du temps, selon le témoignage du fils, Monsieur Joseph Allard.Auparavant, elle avait longtemps habité Paris.Elle eut trois enfants : deux filles et un garçon, Paul, qui vivra à Bordeaux. Une de ses filles, Madame du Tartre, habitera en Mayenne.Auteure reconnue, elle utilise néanmoins plusieurs pseudonymes masculins : Perrot d’Ablancourt, ou René d’Anjou et Pierre d’Anjou, hommage à ses origines angevines. Elle publie énormément, chez des éditeurs chrétiens, journaux régionaux, magazines de mode, romans populaires. On la retrouve chez Hirt, La Librairie des saints pères, J. Siraudeau à Angers, etc. Elle appartient à ces ouvrières du feuilleton qui publient en masse dans la presse, espérant percer et vivre de leur écriture.Elle meurt le 13 mai 1941 à La Meignanne.

Ses oeuvres :
La Voie mystérieuse
Reines et rois poètes et prisonniers
L’Alchimiste Fédor
Le Pardon d’outre-tombe
Pierrerit ou le drame du moulin d’Yvray
La Noble Bohème, 1898
Dieu et patrie [1], 1899
Cœurs vaillants par Perrot d’Ablancourt, 1899
La vieille France, 1900
Châtelaine et Fermière, 1907
Intuitif Amour, 1907
Le Maître de la chance, 1909
Sans patrie (en 2 tomes), 1911
Les Chevaliers du lys, 1911
Figures de femmes. Madame la duchesse d’Alençon intime, préface en vers de M. Charles de Pomairols, 1911
Les Reines chez elles, 1912
Albert Ier, roi de Belgique, 1915
Âme conquise [2], 1916
René d’Anjou, Vagues d’amour, Paris, Librairie des romans choisis, 1918, 64 p.
Le Mystère de Valradour…, 1921
Allons y !, 1921
Le Drame de Maison-Dieu [3], 1922
Le Secret du forçat, 1924
Une princesse martyre. Vie de la duchesse d’Alençon, 1924
Les Neuf Filles du colonel, avec M. Du Tartre, 1925
R. M. Gouraud d’Ablancourt, Un éclair dans la nuit, Reims, Hirt et Cie, 1926, 159 p.
Gouraud d’Ablancourt et Paule Gourlez, En Aragon, Reims, Hirt et Cie, 1926, 158 p.
En Aragon, avec Paule Gourlez, 1926
La Troublante Aventure, 1927
Fils de renégat, 1927
La Cape enchantée, 1928
La Petite Cheminelle, 1929
Laquelle ?, 1929
R.-M. Gouraud d’Ablancourt, La route perdue, Reims, Hirt et Cie, 1930, 159 p. 
L’écueil (sous le pseud. René d’Anjou), 1930
Celle qui revient, 1931
Va toujours, 1932
Le Secret du passé, 1934
À chacune sa destinée, 1934

Books By d'Anjou René