• Délits d'encre n°28 aux Editions du Petit Pavé

    Délits d’encre n°28

    ” Grognard ”
    Un beau parcours de vie du Petit Pavé, par Monique Serres

    ” Gribouille ”
    un florilège de textes d’auteur-es mêlant Petit Pavé et coronavirus, avec des dessins de Paul Baringou

    ” Gavroche ”
    Un retour sur l’épidémie de 1626, extrait du journal d’un greffier, illustré d’attestation de déplacement…

    10,00
  • Délits d'encre n°27 aux Editions du Petit Pavé

    Délits d’encre n°27

    ” Gavroche » Essai – Critique – Pensée
    Extraits de textes d’écrivains contre la Commune

    ” Gribouille » Littérature – Découverte – Florilège
    Extraits de textes d’écrivains pour la Commune

    ” Grognard » Archive – Témoignage – Relique
    Prenez exemple sur nos ennemis.
    Conférence d’Elsa Triolet, faite au Comité national des écrivains

    10,00
  • Délits d'encre n°26 aux Editions du Petit Pavé

    Délits d’encre n°26

    On aurait pu penser que l’indépendance des pays africains des années 50 et 60 aurait permis de tourner la page et de libérer les écrivains et les intellectuels noirs de leur ” devoir d’histoire ». De fait, lors de l’indépendance, des chants d’allégresse célèbrent la liberté nouvelle et un avenir plein de promesses jaillit sous la plume de poètes ou romanciers du Cameroun, Congo, Mali ou Sénégal comme Sédar Senghor, mais cette parenthèse ne dure que quelques années.
    En effet, très vite, le néocolonialisme arrive, Aimé Césaire le met en scène avec ” Une saison au Congo » en 1966.
    Aujourd’hui, écrire sur la l’histoire et la culture Africaine reste un délit.  

    Grognard                 
    Léon-Gontran Damas (Sève créole et Négritude) par Thierry Sinda

    Gavroche                 
    Raphaël Elizé, le métis de la République
    par Henri Moucle

    Gribouille                 
    Poupées-noires-savantes-créoles  – Poème de Thierry Sinda

    10,00
  • Délits d'encre n°25 aux Editions du Petit Pavé

    Délits d’encre n°25

    La science-fiction est une chose merveilleuse lorsqu’elle nous annonce un monde meilleur, mais lorsqu’elle nous annonce comme inévitables les catastrophes naturelles, la dictature universelle, l’exploitation des plus démunis et des ressources naturelles de la terre, que faire ?

    A moins que ce ne soit pour nous faire prendre conscience qu’il est temps de ne plus considérer que ces choses sont inévitables, que les vrais délits c’est de laisser faire.

    Le futur nous le dira !

    10,00
  • Délits d'encre n°24 aux Editions du Petit Pavé

    Délits d’encre n°24

    Les poètes maudits ! par Paul Verlaine

    Suivi d’un hommage à Antonin Artaud et d’un essai sur la folie des poètes.

    10,00
  • Délits d'encre n°23 aux Editions du Petit Pavé

    Délits d’encre n°23

    Et puis il y a les autres, les poètes impayables, d’ailleurs on ne les achète pas ceux-là, ils sont contre les écrits laxatifs, contre les poèmes somnifères. L’art est bon pour la santé, mais à condition qu’il ne soit pas un analgésique.

    En bref, ils sont pour la vraie vie, et leurs écrits devraient être reconnus d’utilité publique.

    A l’ère du réchauffement planétaire et du retour à la monarchie, nous réclamons des poètes, des auteurs capables d’émotions, de compassion, de fraternité, de solidarité.

    Nous réclamons des poètes, des auteurs, capables de faire descendre les mots dans la rue, comme Eluard, Aragon,
    Desnos, Seghers – avec les plus beaux poèmes de la langue française – l’ont fait en période d’occupation du pays.

    Et tant pis si c’est un délit,
    Y en a marre
    des mots qui ne mettent pas les points sur les ” i ».

    10,00
  • Délits d'encre n°22 aux Editions du Petit Pavé

    Délits d’encre n°22

    Au cours de cette lecture ” au long cours » les auteurs renouent le fil des mots et nous offrent à partager leur monde, ” les mots sont un monde enfermé dans un Homme », pour paraphraser Hugo.

    Les mots s’échangent, nous construisent, nous éduquent, nous protègent, se révoltent parfois, crient nos colères et versent nos larmes.
    Les mots et les armes, ça tue pareil, comme le chante Ferré, les mots et les larmes ça vous chavire le cœur pareil, les mots devraient être décrétés d’utilité publique, ne pas voter ce décret est un délit.

    10,00
  • Délits d'encre n°21 aux Editions du Petit Pavé

    Délits d’encre n°21

    Gribouille : Boris Vian, du scandale à la pléiade

    Grognard : Testament politique d’Olympe de Gouges

    Gavroche : Sur les écrits polémiques de Louis-Ferdinand Céline

    10,00
  • Délits d'encre n°19 aux Editions du Petit Pavé

    Délits d’encre n°19

    Que reste-t-il aujourd’hui, en 2018, de l’esprit de remise en cause de la chose établie ? Au mieux, nous allons de nos jours jusqu’à l’indignation.

    Le groupe d’écrivains français connu sous l’appellation “Nouveau Roman” dans les années 60 prônait notamment l’abandon des éléments traditionnels de l’écriture romanesque. De manière générale, les auteurs de Nouveau Roman se retrouvent dans la remise en cause de la chose établie, comme vous le découvrirez dans les pages de ce “délit”.

    10,00
  • Délits d'encre n°18 aux Editions du Petit Pavé

    Délits d’encre n°18

    Grognard : extrait de La Hollande par Paul Verlaine

    Gribouille : florilège, poèmes pour un voyage contemplatif et conscient

    Gavroche : Hommage à la Catalogne libre – extrait de George Orwell

    10,00
  • Délits d'encre n°17 aux Editions du Petit Pavé

    Délits d’encre n°17

    Gribouille publie ici deux auteurs contemporains, avec deux genres de nouvelles différentes :henri Noc et Jean-Yves Gaudry.

    Puis, avec le Grognard, on découvre deux nouvelles d’un Alphonse Daudet méconnu, qui situe ses récits au moment des événements de la Commune de Paris de 1871, sans que nous puissions à travers cette lecture connaître vraiment son sentiment intime vis-à-vis de l’insurrection et ce, malgré le réalisme du récit.

    Pour terminer avec Gavroche, une archive méconnue avec ce questionnaire où Karl Marx, l’homme des traités scientifiques et philosophiques, se confie de façon plus intime.

    10,00
  • Délits d'encre n°16 aux Editions du Petit Pavé

    Délits d’encre n°16

    Gavroche : il y a cent ans… Octave Mirbeau – par William Cherbonnier

    Grognard : un gentilhomme d’Octave Mirbeau – préface par Pierre Michel

    Gribouille : un gentilhomme – roman inachevé par Octave Mirbeau

    10,00