Edition indépendante Angers 49 - Pays de Loire

NOS COMPTOIRS DE VENTE



COMPTOIR RURALIVRE
La Boutique du Livre & Imprimé
49320 Brissac-Quincé

SIEGE SOCIAL
49320 St Jean des Mauvrets

ESPACE L'AUTRE LIVRE
75005 Paris

COMPTOIR SPE
75015 Paris

NOS AUTEURS

Jean-Yves Revault
Jean-Yves Revault : auteur du petit pavé

En dédicaces

Retrouvez-nous sur Facebook

Poésie >> Coll. Le Semainier

Poésie >> Coll. Le Semainier - Photo template-semainier_0.jpg

Collection de poésie dirigé par Jean Hourlier.

 

Le Semainier est une collection de poésie contemporaine qui se veut tendue vers la diversité. 

Diversité des univers, diversité des poètes, diversité des poétiques.

Il n’y a pas d’esprit d’école dans cette collection, moins encore de parti pris.

Les poètes du Semainier forment une communauté de singularités, une mosaïque de la condition humaine, à l’image des poèmes de Catherine Andrieu, Marie Desmaretz, Bernard Perroy, Bernard Bourel que vous pouvez retrouver en ligne dans la rubrique "j’en profite" de notre site.

Borne 45 - Photo couv-borne-45.jpg

Borne 45

de Denis Hamel


Résumé

chaque jour il y en a qui partent :
Ornette, Paul Bley, Haden, Lou Reed, Bonnefoy,
Clément Rosset, d’autres encore ...
tout le monde vieillit
tout le monde voit ses proches vieillir
tout le monde ou presque a 45 ans un jour (« borne 45 »)

nous autres poètes vieillissants
sommes les joueurs d’échecs de Georges Orwell
cachés dans l’ombre au fond du vieux café
devant une bouteille de gin
pleurant parfois sans violence [...]
le succès n’est jamais venu
les rêves ne se sont pas réalisés [...]
au moins sommes-nous en paix avec nous-mêmes
sûrs d’avoir échoué
aussi bien qu’il est possible (« blues »)



Janvier 2020
ISBN : 978-2-84712-637-2
48 pages - Format : 13x21 - 8 €uros



Accéder à la fiche complète
Correspondance - Photo couv-corresp.jpg

Correspondance

de Catherine Andrieu et Daniel-Brochard

octobre 2017 - Septembre 2018


Résumé

Catherine Andrieu et Daniel Brochard sont poètes, peintres, « philosophes » chacun à sa façon. Ils sont tous les deux et perdus et sauvés par une extrême sensibilité et une intelligence hors du commun. La mobilité incessante de leur esprit, l’ambivalence fondamentale de leur psychisme se traduisent chez l’une par l’absence de censure et de tabous, l’exacerbation lyrique de passions contradictoires – l’amour le plus exalté, la haine la plus destructrice –, à côté de quelques déchirantes expressions de lassitude ; chez l’autre par un contrôle de soi qui ne laisse filtrer – en dehors de quelques éclats toujours légitimes ou de débords d’une souffrance irrépressible – qu’une irritation tenue en lisière, une cérébralisation pudique, un retrait protecteur dans une semi-anesthésie de la sensibilité. L’une occupe presque tyranniquement le haut et le bas de la gamme des sentiments humains – le chant et le cri ; l’autre se tient préférentiellement dans la partie médiane, la mezza voce – la voix douce, si proche du silence. De sorte que la violence de l’une, la retenue de l’autre, produisent, au fil de ces pages, une singulière harmonie.



Novembre 2019
ISBN : 978-2-84712-622-8
120 pages - Format : 13x21 - 12 €uros



Accéder à la fiche complète
Talmont - Les Sables 2016-2017 -L’éternel recommencement - Photo couv-l__eternel-imp.jpg

Talmont - Les Sables 2016-2017 -L’éternel recommencement

de Daniel Brochard


Résumé

Où que tu ailles
Quel que soit le chemin que tu prennes
La mer est toujours là
L’écorce de la nuit a gravé tes pas
Sur la dune
Tant de fois les mêmes ténèbres
Arrachées aux ailes des papillons
Que tu entres ou que tu sortes
Il y a toujours la même interrogation
Dessinée sur le carnet
Traces d’un testament
Gouttes de sang
Recueillies à la souffrance de l’homme
On ne sait jamais la destination
A moins que le souffle de l’enfance
Ne soulève la brume
Alors reviennent les derniers jours
Retrouvés dans la nuit
Croire un instant que tout reviendra
C’est se perdre dans les rayons
Il y a plusieurs chemins vers la dune
N’en prendre qu’un seul
Et croire qu’à l’autre bout
Sera l’éternel recommencement



Juin 2018
ISBN : 978-2-84712-567-2
58 pages - Format : - 8 €uros



Accéder à la fiche complète
Les lettres-poèmes de Marie - Photo couv-lettres_couv-capture-i.jpg

Les lettres-poèmes de Marie

de Marie Desmaretz


Résumé

Je t’écris ce matin d’été qui lisse la campagne   qui
ne découpe rien    qui donne    et multiplie

Un matin d’été rond comme un fruit     Un matin
d’ici


Du peigne du soleil partent des lenteurs
Ça ouvre la lumière comme des bras   Ça tremble
tiède

Tellement   que ça mouille les yeux sous la paille
du chapeau


Au seuil de la beauté  pleurer n’est pas pleurer     
N’est-ce pas   Jean ?




Decembre 2017
ISBN : 978-2-84712-553-3
56 pages - Format : 13x21 - 8 €uros



Accéder à la fiche complète
Déclives - Photo declives.jpg

Déclives

de Michel Santune


Résumé

tu te revois
enfant

ce visage étonné
était-ce vraiment toi

et ce regard fouillant dans les recoins de l’invisible
était-ce vraiment toi

cette écume de chair enroulée sur le feu d’un chagrin
innommé

était-ce vraiment toi qui parlais aux collines
aux pierres et aux plaines

qui enlaçais les arbres de tes deux bras mourants

était-ce vraiment toi

l’écharde du fini
enfoncée dans ton cœur en témoigne pourtant




Juin 2017
ISBN : 978-2-84712-534-4
60 pages - Format : 13x21 - 10 €uros



Accéder à la fiche complète
Veladores - Photo couv-veladores_ok.jpg

Veladores

de Corinne Lagenèbre


Résumé

Je voyage
au-dessus de mes arbres nocturnes
dont les feuilles de songes s’égouttent
me livrant leurs parfums étranges
des arbres dont chaque branche conte
les passants
les pendus
les aurores
les orages.

La nuit je déchiffre les pas
j’invente des mots aux voix
je m’étends comme se déroule
l’ombre du soir,
je me déroule comme s’apprête
à bondir
le serpent.



Mars 2017
ISBN : 978-2-84712-527-6
76 pages - Format : 13x21 - 10 €uros



Accéder à la fiche complète
Seuls les oiseaux sont libres - Photo oiseaux-1.jpg

Seuls les oiseaux sont libres

de Catherine Andrieu


Résumé

Dire c’est qu’un chat c’est qu’un chat qu’un chat.
On dirait que ce serait qu’un chat mais moi.
Le cœur, les reins, la rate on m’enlève six kilos ma vie jetée là dans ces six kilos on dirait qu’elle serait jetée là dans ces six kilos plus les os plus les poils plus la vie que du quantifiable toi mon. Et combien ça pèse une vie.
On t’arrache on t’arrache à moi s’il meurt il meurt et puis c’est tout.
Ça fait mal le paysage blanc sur bleu sans toi bobo maman.
Si tu meurs je meurs aussi et puis c’est tout.



Decembre 2016
ISBN : 978-2-84712-515-3
80 pages - Format : 13x21 - 10 €uros



Accéder à la fiche complète
Les grands germes ventriloques - Photo grands-germes.jpg

Les grands germes ventriloques

de Jean Hourlier


Résumé

L’altitude impondérable

Visage inassouvi, délavé d’arcs-en-ciel,
vers le ciel inclément tu tends ta face blême. –
Voudrais-tu la verrouiller, l’altitude impondérable ?

Délivre le cristal ta lèvre ensanglantée
d’où pendent les lambeaux obscurs de ton langage !
Et le dernier prodige, et l’oiseau scintillant,
tout comme les noctuelles vénéneuses, veillent
sous la hache de l’astre aux pavots calcinés...

Tu es à genoux, dans la cendre, dans l’ici,
qui grince comme un cri malhabile à la vie.
Quelle voie te frayes-tu, conquérant d’abîmes
et d’ailleurs safranés affligés de désastres
où tes soleils rougeoient à la fleur des ténèbres ?

Car tes gestes d’amour, apeurés en flagrant
délit d’une légende établie contre toi,
ne savent arracher assez ton cœur saignant !



Decembre 2016
ISBN : 978-2-84712-520-7
70 pages - Format : 13x21 - 10 €uros



Accéder à la fiche complète
La fenêtre côté jardin - Photo couv-fenetre_imp.jpg

La fenêtre côté jardin

de Bernard Bourel


Résumé

    Par la fenêtre :
    Le jardin depuis son entrée au jour
 jusqu’à sa retombée en terre d’avant lui

    Le jardin pris au jeu brouillon
des oiseaux, jardin théâtre du seul
mouvement de vivre.

    Par la fenêtre,
    Une leçon de respiration.



Octobre 2016
ISBN : 978-2-84712-509-2
50 pages - Format : 13x21 - 8 €uros



Accéder à la fiche complète